La monnaie-marchandise

La monnaie-marchandise
5 (100%) 1 vote

La monnaie-marchandise est la première sorte de monnaie qui a existé, elle est apparue juste après le troc. Avant que les pièces métalliques voient le jour, les échanges commerciaux se réglaient donc avec de la monnaie-marchandise. La marchandise qui servait de paiement pouvait varier selon les pays, ça pouvait aller par exemple des coquillages dans les territoires en bordure de mer à des outils pour la chine.

C’était différent du troc dans le sens où cette monnaie était souvent non périssable, on achetait par exemple de la viande avec des perles. En général avec le troc on échangeait une marchandise d’un certain type avec une autre marchandise du même type, ce n’est pas le cas avec la monnaie-marchandise car quand on échange des perles contre du poisson par exemple bien que ça soit deux marchandises ces marchandises n’ont rien à voir entre elles. Ces marchandises avaient un peu le même rôle que les pièces de monnaie métalliques

La valeur intrinsèque de la monnaie-marchandise était donc présente contrairement à ce qu’on voit aujourd’hui où le billet à cours forcé qui est un bout de papier ne représente rien en terme de cout de fabrication, avec la monnaie-marchandise on était sûr de la valeur de monnaie et de pas se faire avoir lors d’une transaction.

La monnaie-marchandise est également différente de l’étalon-or, avec l’étalon or c’est vrai que les billets en circulation avaient une vraie valeur car il était possible à tout moment de les échanger contre de l’or auprès de sa banque, chaque monnaie en circulation correspondait à une réserve d’or de la même proportion.

Bien-sûr le gros problème avec la monnaie-marchandise c’est qu’elle n’était pas divisible on ne pouvait pas couper un coquillage en plusieurs morceaux pour payer des produits d’une valeur plus faible par exemple.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *