Qu’est qu’une monnaie a cours libre ?

Qu’est qu’une monnaie a cours libre ?
Noter cet article

Définition de monnaie à cours libre.

Une monnaie à cours libre représente en quelques sortes l’inverse de la monnaie a cours légale.

Dans un premier temps on va donc donner quelques informations sur la monnaie a cours légale.

La monnaie a cours légale est une monnaie que les créanciers ont obligation d’accepter, par exemple en France l’euro a cours légal sur le territoire c’est la seule monnaie que les créanciers ont obligation d’accepter. Pour une monnaie a cours libre c’est différent elle peut être refusée ou acceptée par les créanciers ces derniers sont « libres » comme le nom l’indique. Par exemple une monnaie locale est un bon symbole pour représenter ce qu’est une monnaie a cours libre, en effet les marchands peuvent accepter comme refuser la monnaie locale, ces derniers ne seront pas punis légalement s’ils la refusent.

En France la monnaie fiduciaire a cours légal mais le pouvoir libérateur de la monnaie fiduciaire est illimité seulement à condition de faire l’appoint (voir » article L112-5 du Code monétaire et financier). Il y a également quelques critères à respecter, si ces règles ne sont pas satisfaites la monnaie fiduciaire devient à cours libre.

Voici un exemple pour illustrer ce qu’est une monnaie à cours libre.

On souhaite faire acheter un jeux vidéo à 25 euros, si on fournit au marchand un billet de vingt euros et un billet de cinq euros alors la monnaie est à cours légale on a fait l’appoint et le commerçant est obligé d’accepter la monnaie sans quoi il s’expose à une amende. Par contre si on avait voulu payé le jeux vidéo avec un billet de 50 euros alors la monnaie aurait été à cours libre et il aurait été possible pour le marchand de refuser le paiement.

La monnaie scripturale (chèque, carte bancaires …) est une monnaie à cours libre, les commerçants ont le choix de l’accepter ou non comme moyen de paiement. Par exemple Vous avez surement dû voir que de nombreux commerces refusaient les chèques de nos jours, ils refusent ce moyen de paiement car elle est a cour libre.

La monnaie a cours libre n’a pas vraiment de rapport avec la monnaie a cours forcé étant donné le cours forcé faire référence au fait qu’on ne peut pas convertir sa monnaie en or. Elles sont complémentaires. Si on donne le choix aux agents économiques entre deux monnaies à cours libre dont une seule est à cours forcé et l’autre non ils vont préférer la monnaie a cours libre qui n’a pas de cours forcé car elle sera convertible à tout moment en or comme on l’a vu dans cet article sur l’étalon or : https://www.newsitlo.fr/etalon-or-169.html

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *