Les obligations en finance

Les obligations en finance
5 (100%) 1 vote

Définition des  obligations

Lorsqu’une entreprise ou un état souhaite faire un emprunt elle peut s’adresser directement aux investisseurs en émettant des obligations.

Le prêt  total contracté sera divisé en un nombre défini d’obligations sur lesquelles il sera indiqué le prix d’émission, le taux d’intérêt  et la durée de l’emprunt. Une obligation représente donc une portion de l’emprunt total émis par l’entreprise ou l’état.

Explication

Une obligation peut être émise principalement par trois types d’entités : les états , les entreprises privés et les organisations publics , certains investisseurs privilégient les obligations provenant d’organismes étatiques car ils les considèrent davantage en mesure de rembourser  leur prêt au terme de l’échéance .Vous aurez donc compris qu’ avec les obligations le risque d’insolvabilité est bien présent, en général plus le risque est élevé plus le rendement le sera également et inversement , c’est pourquoi il est important de bien choisir la société pour laquelle on accepte d’en devenir le créancier .

Les agences de notation émettent régulièrement des notes sur les entreprises et les états, ces notations influencent  grandement le niveau des taux d’intérêts, Standard & Poor’s, Fitch Ratings et Moody’s sont les 3 principales agences de notation, elles se partagent environ 90 % du marché.

L’intérêt de l’obligation appelé également le coupon est en général  versé une fois par an à la date d’anniversaire d’émission, il peut être fixe ou variable. Un taux d’intérêt fixe aura l’avantage de vous assurer un revenu sûr durant un nombre d’années défini à l’avance mais il peut également vous faire perdre de l’argent .En effet si par exemple durant la durée de vie de l’obligation le taux d’intérêt augmente vous ne pourrez pas profiter de cette hausse car votre taux d’intérêt a été fixé à l’avance, cela représentera donc un manque à gagner pour vous.

les obligations sur les marchés financiers

Les obligations s’achètent de prime abord sur le marché primaire appelé également « marché du neuf » avec un simple compte-titres, si au fil du temps vous regrettez votre choix ou si vous souhaitez simplement vendre votre obligation vous pouvez très bien vous rendre sur le marché secondaire. Sur ce marché financier des dérivés tous les jours les investisseurs s’échangent des obligations, la valeur nominale est déterminée par le simple jeu de l’offre et de la demande, vous n’êtes pas assuré de pouvoir récupérer votre investissement de départ mais vous pouvez également obtenir une plus-value lors d’une transaction. Sur ce marché secondaire certains traders se consacrent même  exclusivement à faire de l’achat/vente d’obligations afin d’en tirer un bénéfice sur une intervalle de temps assez courte, ils font leurs choix en fonction de l’analyse fondamentale et de l’analyse technique grâce à ces méthodes ils arrivent à anticiper (plus ou moins bien)  l’évolution future des cours des obligations. Ces obligations sont donc cotées en bourse.

La spéculation sur obligations peut également avoir lieu sur les marchés des gré à gré via des produits financiers, dessus vous pourrez notamment pratiquer ce qu’on appelle la vente à découvert.

Les obligations peuvent donc apporter une source de revenus conséquente et assez sûre, elles demeurent moins risquées que les actions et vous êtes assuré de récupérer votre investissement initial à condition que l’entreprise ou l’Etat ne fasse pas faillite.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *